© Kultrun asbl

DEI 6. KLASS OP DER BÜHN

A travers ce projet, l’asbl Kultrun, en coopération avec l’Ecole Waldorf à Luxembourg Ville, cherche à générer un nouvel espace dans le contexte scolaire, pour le développement des capacités artistiques et sociaux des élèves. Grâce à un cours de théâtre régulier, les enfants de la 6e classe peuvent expérimenter différentes manières de s’exprimer artistiquement: par la parole, la musique, la chorégraphie et la photographie. Ainsi, ils ont la possibilité de travailler ensemble pour atteindre un objectif commun, qui leur permettra de se découvrir et de se valoriser, en tant qu’individus et en tant que communauté créatif.

© Mudam Luxembourg

MUDAM STUDENT REPORTERS

Le Mudam a accueilli l’exposition « More Sweetly Play the Dance » de l’artiste sud-africain William Kentridge entre le 13 février et le 6 juin 2021. Cette exposition a la particularité de faire partie du red bridge project, projet culturel unissant le Grand Théâtre de Luxembourg, la Philharmonie et le Mudam. William Kentridge, artiste pluridisciplinaire maîtrisant les arts plastiques et de la scène, se trouve donc à mi-chemin des disciplines valorisées par les trois institutions culturelles luxembourgeoises. Tout au long de l’exposition, la classe de BTS Media Writing du Lycée Classique de Diekirch et la classe de 1ère Section Image du Lycée des Arts et Métiers étaient les nouveaux reporters du Mudam! Sous forme d’un reportage photographique et d’un reportage écrit, les étudiants révélaient les coulisses et secrets de l’exposition. Suivant l’artiste et l’équipe du Mudam tout au long du projet d’exposition (montage et programme associé), les Mudam Student Reporters portaient un regard inédit et personnel sur l’exposition.

© Lycée des Arts et Métiers

THINK AHEAD

Pour le 125e anniversaire de l’école, le Lycée des Arts et Métiers a décidé de se présenter sous une nouvelle forme. En dehors des événements plus conventionnels qui ponctuent pareilles festivités, le lycée a opté pour une exposition/installation sur la direction de l’artiste Edmond Oliveira, qui questionne la place de l’école dans nos sociétés.

L’exposition Think ahead est basée sur le concept de participation de tous les élèves et étudiants du lycée. « Nous mettons nos jeunes au centre du projet en sollicitant leurs compétences, leur savoir-faire. Mais pas exclusivement scolaire, nous voulons leur laisser un espace pour se présenter ! Nous voulons leur faire comprendre que c’est leur école, leur formation et que ce lycée fonctionne pour et avec eux. »

À chaque étape de l’exposition, les élèves des départements et formations du lycée ont été sollicité(e)s afin qu’elles/ils vivent cette expérience ensemble et se rendent compte de la multitude d’interactions nécessaires dans la mise en place d’une telle entreprise.

www.artsetmetiers.lu

© Yves Maurer

MEGA BEIS! NUR WUT!

La colère est un sentiment très familier et généralement négatif. On conditionne les enfants à ne pas exprimer leur colère publiquement, à la contenir. Plus ils grandissent, plus ils sont amenés à la cacher. Or, la colère n’est pas une émotion irrationnelle et est à prendre au sérieux et à pouvoir exprimer de manière positive.

C’est ce que l’asbl Kopla Bunz a souhaité réaliser à travers son spectacle « Mega béis ! Nur Wut ! » adressé aux enfants à partir de 6 ans. A travers le théâtre et la danse, les enfants ont été amenés à analyser la colère, à la nommer, la comprendre, l’accepter et la traiter de manière constructive. Un site internet composé de vidéos, réalisées par les artistes, et de jeux adaptés au jeune public, accompagne ce projet.

https://megabeis.lu

© Bohumil Kostohryz

VOYAGEURS IMMOBILES

Le voyage peut être multiple. Il peut être géographique, mais aussi littéraire, philosophique. On peut voyager par goût d’exploration, de découverte, de contemplation, par désir d’aventure, par appel spirituel ou encore par vocation poétique. On peut aussi voyager sans se déplacer, en laissant vagabonder l’esprit et ainsi en s’évadant alors que le corps reste immobile.

Dans son projet « Voyageurs immobiles », la Compagnie Artezia interroge à travers la danse contemporaine les composantes du voyage. Curiosité, ouverture au monde, acceptation de la différence mais aussi imaginaire et expérimentation. Afin d’alimenter sa création et de partager ses connaissances, la compagnie a réalisé une partie de son travail de création dans le milieu scolaire. Malgré le contexte sanitaire, cela a été rendu possible grâce à un concept hygiénique strict et une collaboration réussie entre toutes les parties prenantes. La compagnie a ainsi franchi, pour la deuxième fois déjà, les portes du Lycée Vauban pour une résidence de création d’une semaine en janvier 2021 . Cela a permis aux élèves de se familiariser avec les étapes d’un processus de création chorégraphique. Par la suite, des ateliers pratiques ont été organisés de manière à ce que les élèves puissent expérimenter la danse contemporaine et son langage.

Un court métrage « Trip, une création chorégraphique » retraçant la résidence d’artistes dans l’établissement a été réalisé par les élèves de l’option cinéma-audiovisuel et également présenté au festival Cinécourts en Herbe.

TEMPLE – THE ART’N BE PART PROJECT

Pour la première fois, le CAPE – Centre des Arts Pluriels d’Ettelbruck lance un grand projet artistique et participatif destiné aux jeunes de 12 à 20 ans, résidant, scolarisés ou fréquentant une des structures périscolaires situées dans la Nordstad et la région nord du Grand-Duché de Luxembourg. Aucune connaissance artistique préalable n’est requise, seule la motivation est importante.

Ce projet à visée pédagogique, intitulé « TEMPLE – THE ART’N BE PART PROJECT », permettra de poursuivre des objectifs sociétaux plus larges : contribuer à l’autonomisation des jeunes et au développement de leur capacité de réflexion et de jugement, leur offrir des opportunités attrayantes de découvrir, pratiquer et apprendre, et d’une manière générale, jouer un rôle actif d’accompagnement dans leur développement personnel et collectif, et favoriser ainsi un parcours de vie harmonieux au sein de notre société.

Cette initiative s’est engagée sur une proposition initiale et avec le soutien financier de la Fondation Sommer.

La forme, le contenu et l’objectif général du projet se définissent en une phrase : « Encourager chaque adolescent à s’exprimer, créer et transmettre afin de devenir l’acteur de sa vie ».

« TEMPLE » impliquera les disciplines d’une production de théâtre musical, comme la danse (hip-hop et modern jazz), musique, chant, costumes, scénographie (décors, lumière), écriture, etc. Ce projet sera réalisé avec un collectif artistique rassemblé autour de la danseuse Nathalie Moyen (chorégraphe contemporaine), et qui réunira Elric Vanpouille (artiste pluridisciplinaire), Benoit Callens (danse urbaine/hiphop), Natercia Rebleo (styliste/modéliste indépendante) et Sacha Hanlet (chanteur).

Le déroulement de la phase préparatoire prendra la forme de différents ateliers qui auront lieu à travers 4 modules d’ateliers différents : le module Théâtre, module Couture/scénographie, module Danse et le module Musique/chant.

La phase intensive débutera avec un stage en immersion suivi de l’étape préparatoire finale, incluant le montage et les dernières répétitions au CAPE. Enfin, la création et les représentations du spectacle développé par et avec les jeunes artistes, auront lieu en octobre 2021, marquant l’ouverture officielle de la saison du CAPE.

Partenaires: Nordstad Jugend, Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.

Visualisez le trailer du projet sur la plateforme vimeo.com